J'aimerais que tu connaisses ma famille et que tu fasses des choses avec nous.
bande_a_michto2.jpeg

La Compagnie Arts Multiples au collège de Montlouis :

En 2013, après la représentation d'une pièce de théâtre musicale que la Compagnie a écrite avec des personnes sans domicile, j'ai été interpellée par une jeune femme vêtue d'un manteau rouge....

« J'aimerais que tu connaisses ma famille et que tu fasses des choses avec nous. Nous les Manouches. Car je suis née dans une roulotte et j'ai des choses à raconter. » Sandra est devenue une amie, une vraie copine maintenant. Nous avançons ensemble depuis quatre ans et pas seulement pour filmer, écrire et monter des manifestations culturelles, pour le plaisir !

Puis une jeune voyageuse sédentarisée m'a proposé de venir dans son collège pour discuter avec les enfants du voyage , car « ce n'est pas facile avec les gadjé ! ». Il n'en fallait pas plus pour que j'appelle leur établissement et constitue un dossier de proposition d'ateliers d'expression.
Trois enseignantes intéressées par une pédagogie différente pour ces jeunes, ont su avec les artistes intervenants, mener ce projet sur plus d'une année. Malgré l'absence de finances au départ, les compétences et l'énergie des adultes qui croient au potentiel des enfants, ont permis de réaliser des ateliers d'expression avec : dessins, vidéos, enregistrements de voix, écriture de textes, jeux d'expression orale...

Les adolescents marginalisés par leur culture et quelques difficultés pour manier la langue, lire, écrire, ont retrouvé confiance. Écrire oui, mais pas pour faire un livre ! Pour s'exprimer avec leurs mots, les dire et les chanter, être fiers, être reconnus. C'est un bel élan pour plus tard prendre part à la vie sociale. Certains, en présentant leurs vidéos lors d'une journée culturelle organisée par la Compagnie Arts Multiples et soutenue par la Mairie de Tours, ont rencontré Milo Delage. Le leader d'actions de défense des droits des voyageurs leur a dit qu'il faudra voter à 18 ans ! (Véronique Moisson)

Le témoignage de Julie, responsable de la classe des enfants du voyage au Collège de Montlouis sur Loire et de ses deux collègues : Marie Zélia et Anne Laure.

En travaillant avec des enfants du voyage, on s'aperçoit rapidement que la musique berce leur quotidien et qu'ils adorent chanter, certains ont une très belle voix ! Au collège, les chansons servent régulièrement de support pour travailler la langue.

Le projet de création d'un CD s'est déroulé en plusieurs étapes : écriture des textes, création de la mélodie par les professionnels, puis travail du texte, recherche de subventions, enregistrement en studio… L'intérêt des élèves et de leurs familles a grandi au fur et à mesure. Nous avons redécouvert nos élèves qui ont montré capacité à s'investir, autonomie, sens de la responsabilité… Le projet a fédéré des élèves habituellement plus réfractaires et méfiants. Certaines inhibitions se sont levées. Le jour de l'enregistrement, le groupe était au complet, ce qui est très rare ! … et les élèves ont été patients et studieux.

C'est une véritable réussite, mesurable également dans l'amélioration de l'assiduité scolaire. Ce CD est un moyen de valoriser leur culture et de la partager.

Marquer les esprits, donner envie de venir à l'école, créer des souvenirs scolaires très positifs, rencontrer des « gadjé »… un travail très enrichissant. (Julie, Marie-Zélia, Anne-Laure)

Témoignage de deux jeunes filles de la classe des jeunes voyageurs du Collège de Montlouis :

Je n'avais jamais vu un studio d'enregistrement. Pendant l'enregistrement du cd, nous avons dû mettre un casque dans lequel on entendait la musique et cela nous aidait pour le rythme. En face, il y avait une vitre, on voyait Mathieu qui enregistrait. C'est l'ingénieur du son, il était gentil et avait de beaux yeux bleus... Il écoutait notre voix pour savoir si cela allait bien avec le son. On est passé 4 par 4, on a répété plusieurs fois chaque couplet et les refrains.

C'est la première fois que je voyais une contrebasse, j'ai été impressionnée parce que l'instrument était plus grand que la musicienne. On a pris des photos avec tout le monde. (Hélène)

Je me présente, je m'appelle Rose et je fais partie de la classe des 4g, un dispositif pour les enfants du voyage. D'abord on a tous créé les deux chansons et François et Véronique (la chanteuse) ont inventé la mélodie. On est parti en car au studio. C'était génial ! On a rencontré les musiciens de nos chansons : un jeune et beau violoniste, une contrebassiste et notre guitariste préféré, François. On a tous chanté, d'abord 4 par 4 et après tous ensemble. On a fait beaucoup de photos, on a pique-niqué, on a dansé, chanté, rigolé, c'était bien.

Comme j'avais le casque, j'avais l'impression d'être une star. Je ne l'oublierai jamais, c'est sûr, c'était bien. C'était la première fois que je voyais un vrai studio. (Rose)

Témoignage de Mathieu Parcheminal, l'ingénieur du son qui a effectué les enregistrements des musiciens et des 12 jeunes dans son studio à Chambray les Tours :

La journée avec le « michto band » :
Ça été un vrai plaisir de travailler avec eux, tant leur énergie était communicative. Le projet est riche, pédagogique et artistique. L’équipe d’enseignant qui accompagne les jeunes ainsi que Véronique et François ont fait un travail admirable. Le moment que j’ai passé avec eux restera inoubliable. Leur implication et leur sérieux dans le projet et lors de cette journée de studio ont été exemplaires. (Mathieu)

Témoignage des musiciens qui ont créé les musiques et les arrangements sur les mots des enfants (François le guitariste compositeur, Alban le violoniste, Maïe Tiaré la contrebassiste et Véronique l'écrivaine chanteuse) :

Le final avec les enfants était une véritable fête, une grande chorale qui réunissait 12 jeunes, les musiciens, les enseignantes et l'ingénieur du son. Nous nous sommes retrouvés dans un même élan, comme si nous étions partis pour une grande tournée.

Nous souhaitons que ce disque porte toute la joie de leur jeunesse, leurs espoirs et leur talent.

Et puis le rêve : faire quelques scènes avec les enfants, leur permettre de rencontrer d'autres artistes et d'avoir des retours chaleureux du public … car ils le méritent ! (François)

See video
See video