CULTIVONS NOS LIENS, PARTAGEONS NOS CULTURES

CULTIVONS NOS LIENS, PARTAGEONS NOS CULTURES

A Rennes, le 17 Octobre a commencé le 16 et de la culture ainsi que des cultures nous en avons partagées : film, théâtre, conte, exposition d’œuvres d’enfants…. Et bien sûr musique…

Tout d’abord aux Champs Libres le 16 octobre où nous avons d’abord partagé des témoignages de militants quart monde sur “pourquoi et comment partager nos cultures”: la culture familiale, la culture d'un quartier, celle que l'on partage quand on est ensemble à ATD quart Monde,« On vient alors avec nos cultures intérieures, celles qui nous permettent de vivre et de rencontrer l'autre » dans un Forum citoyen.

Ensuite Gigi Bigot et son équipe de conteurs, militants et alliés, nous a entrainé dans l’histoire de la famille « Pakomnou». La touche musicale a été apportée par quelques 50 chanteurs de la chorale l’Air de Rien fièrement installée sur l’escalier dans le hall des Champs Libres à partir de 15h30. Enfin un public nombreux a assisté à la projection du documentaire « Se battre » suivie d’un débat avec le réalisateur dans le grand amphithéâtre.

Le 17 octobre à 13 heures nous nous sommes réunis au pied de la Place des Lices autour de la magnifique sculpture « Chemin de vie » réalisée en 7 mois avec la collaboration de 57 « copains de la rue » et inaugurée en juin 2016. Plusieurs participants à cette création sont venus dire comment la participation à cette œuvre commune les avait rendus fiers et pour certains aidés à repartir. Philippe a dit : « La misère n’est pas réservée à des gens qui la choisisse et la culture est un moyen de sortir de la misère ». Ensuite nous nous sommes retrouvés une soixantaine à la maison Quart Monde pour admirer les œuvres collectives réalisées par 4 classes de collégiens de différentes écoles de Rennes et Pacé pour dire non à la misère et à la discrimination. Puis écouter à nouveau le conte, faire un jeu collectif et partager un goûter amical avec toutes les personnes présentes.

Citations de la prise de parole des militants :

-« Il y a plusieurs sortes de cultures : Il y a la culture avec un grand C, celle qui est à voir et à savoir comme celle qui est proposée aux Champs Libres.

Mais il y a aussi la culture familiale, la culture d'un quartier, celle que l'on partage quand on est ensemble à ATD quart Monde.

On vient alors avec nos cultures intérieures, celles qui nous permettent de vivre et de rencontrer l'autre. »

-« Partager nos cultures, se rencontrer avec d’autres personnes différentes

Cela fait avancer. Cela permet de vivre « 

-« Je travaille aussi avec Dignité Cimetière On se souvient des gens qui sont morts dans la rue, et on prépare en équipe leur enterrements.

Ça m'aide dans ma vie à moi. Ça aide à supporter mes deuils et ça fait des liens. »

-« A la dernière université populaire Il y avait des migrants qui sont venus dire pourquoi ils étaient venus chez nous et ce qu’ils vivaient en France depuis leur arrivée.

Cela m'a beaucoup touché, ça me fait réfléchir.

Cela m’aide à comprendre et peut-être à agir. »