Formation pour les mamans à Rodrigues
image_rodrigues.jpg

Après avoir constaté que beaucoup d'enfants n'allaient pas à l'école à cause d'un manque de nourriture et de matériel scolaire, Caritas Rodrigues lance un projet de soutien alimentaire et de distribution de fournitures scolaires.

Destiné aux éléves pauvres de l'école Ronald Gandy RCA, ce projet amène les membres de Caritas de Saint Gabriel à rencontrer les mamamns de ces enfants.

Cette démarche permet alors de mettre en évidence le regard plutôt négatif que ces mammans portent sur elles-mêmes...

Caritas organise une formation sur quatre jours à raison d'une rencontre par mois dont l'objectif vise à aider les mammans à rennforcer leur image de soi et à découvrir leurs capacités.

Cette formation est centrée sur quatre thèmes majeurs:

        - Prendre conscience de la valeur des femmes

        - l'éducation des filles et des garçons

        - découvrir les droits de l'enfant

        - entreprendre des projets

témoignage de Marie-Josée

J'ai 40 ans et je suis maman de 3 enfants.. J'habite Anse Baleine. Aujourd'hui j'ai une petite entreprise et j'ai envie de raconter comment j'ai commencé et ce que j'ai fait pour arriver là où je suis.

Pendant longtemps j'ai vécu dans de grandes difficultés car je n'avais pas de travail. Je n'avais rien à donner à manger aux enfants. J'en avais un peu marre de ma vie. Donc j'ai décidé d'aller frapper à a porte de CARITAS. C'est là que tout a commencé. D'abord on m'a demandé quel genre de travail je voulais faire. Comme je suis d'une famille de pêcheurs, j'ai décidé de me lancer dans la vente de poissons et de poulpes séchés. CARITAS m'a aidée à démarrer mon projet et ils m'ont accompagnée pour me montrer comment faire pour que l'entreprise prospère.

J'ai démarré le projet chez moi dans ma maison. Tous les jours j'allais sur la côte pour acheter du poisson et des ourites (petits poulpes). Je les mettais à sécher chez moi et quand c'était prêt je les vendais.

Un jour il y a eu du mauvais temps. Tout mon poisson et toutes mes ourites ont pourri parce que je n'avais pas de place pour les garder. Là j'ai réfléchi et je me suis dit que si j'avais un freezer (réfrigérateur) cela ne se serait pas passé. J'ai eu l'idée d'économiser pour acheter un freezer.

Quand j'ai eu assez d'argent pour acheter un freezer, les enfants m'ont dit : " Maman achète un téléviseur; ainsi toi aussi tu pourras regarder la télévision."

Je ne me suis pas laissée tenter parce que je savais que l'argent que je pourrais gagner avec ce réfrigérateur me permettrait d'acheter un téléviseur et autre chose après.

En effet je me suis acheté un réfrigérateur et le profit que j’ai fait grâce à cet appareil m’a permis d’acheter un téléviseur, d’agrandir ma maison, d’envoyer mes enfants à l’école et même de construire une petite boutique pour vendre mon poisson et mes ourites. J’ai aussi pu aller plus loin car maintenant je vends aussi des produits artisanaux comme les chapeaux, les paniers, et même d’autres produits tels que les piments, les achards, les condiments aigre-doux etc.

Depuis que j’ai ouvert cette boutique, je me rends compte que beaucoup de touristes s’arrêtent pour venir acheter mes produits.

Mon souhait : j’ai envie que mon business grandisse, j’aimerais avoir plus de variétés et être capable d’accueillir davantage de clients à l’avenir.

Mon conseil aux personnes qui sont dans des situations difficiles: ne pas abandonner, car chacun a ses capacités. Avec l’amour, la volonté et la persévérance elles vont pouvoir y arriver.

CARITAS est là pour les accompagner et leur offrir l’encadrement nécessaire.