Rassemblement citoyen à Eaubonne le samedi 11 octobre 2014

Avec le soutien de la ville d’Eaubonne, les délégations du Val d’Oise du Secours Catholique, ATD Quart Monde, Amnesty International, CCFD-Terre Solidaire, l’ASET95, La Case de Villiers le Bel ont invité à un grand rassemblement sur le thème

ENSEMBLE VERS UN MONDE SANS DISCRIMINATION

Combattre nos préjugés, c’est combattre la pauvreté.

Pour la troisième année consécutive, au cœur de la ville d’Eaubonne, sur le parvis de la médiathèque Maurice Genevoix, plus de 200 personnes, citoyens, élus, témoins de la grande pauvreté se retrouvent ce samedi 11 octobre pour dire ensemble leur refus de toute discrimination pour cause de pauvreté. Ils reconnaissent l’égale dignité de tous et mettent en lumière ceux qui se battent chaque jour contre la misère, à commencer par ceux qui la subissent.

Dans une ambiance solennelle, festive et conviviale, se succèdent animation et lecture de témoignages, célébration officielle en présence de nombreux représentants, espaces de rencontre et de dialogue, jeux, flash-mob, chants, créations et dessins collectifs où chacun, enfant, jeune, adulte, devient partenaire d’une réalisation commune.

Un espace de trois expositions sur les enfants de Palestine et la scolarisation d’enfants Roms complète l’ensemble de cette journée. On y trouve les dures réalités quotidiennes, les pires moments de leur vie, mais aussi « la rage de s’en sortir », « une telle envie d’apprendre », « j’aime étudier, je sais que c’est ma chance », « la dignité à son niveau le plus haut »…

Un dernier temps fort nous rassemble autour d’un mur de paroles, œuvre commune réalisée au cours de l’après-midi, à partir de ce que chacun peut faire pour combattre les préjugés et changer de regard sur les pauvres et la pauvreté. Rêves de paix et de bonheur sont largement exprimés.

Autant de paroles, de gestes, de regards posés au cours de la journée, dans un esprit de « vivre-ensemble », qui doivent nous permettre de nous demander comment au jour le jour lutter contre toute forme de discriminations sociales et bâtir un monde plus juste dans lequel chacun se sente reconnu et vraiment partenaire.