Il n’y a de personne sans valeur

Cette année nous avions décidé de célébrer la journée mondiale du refus de la misère à « la Cour aux Cent Métiers », parce que c’est le lieu où l’on se réunit et où l’on expérimente le fait de « Réfléchir, décider et agir ensemble contre la misère ».

Beaucoup ont répondu à l’invitation, les 300 chaises louées étaient toutes occupées. Parmi les invités, il y avait le représentant de Mme la ministre de l’Education Nationale, l’ambassadeur de France au Burkina-Faso, M. Gilles Thibault et l’ex-ambassadeur du Burkina-Faso auprès des Nations-Unies M. Filippe Savadogo. Il y a eu de la musique, des marionnettes géantes, des témoignages..Nous avons aussi lu les 8 propositions pour une éducation réellement pour tous , réfléchies avec un comité de partenaires incluant des personnes vivant la grande pauvreté, des citoyens solidaires et des acteurs de la vie politique et associative.

Nous avons aussi réalisé une œuvre collective, à laquelle chacun a pu participer, elle représentait un proverbe mossi qui dit que « C’est ensemble qu’on peut porter le toit de la case » et nous avons écrit autour « Il n’y a de personne sans valeur » en français et en mooré.

Puis nous avons fait une visite guidée de la cour, pour présenter tout ce que nous avons fait ensemble depuis 30 ans en ne laissant personne de côté et en permettant à chacun de s’exprimer.

Enfin, nous avons tous partagé un bon repas !